Friday, April 10, 2009

Champs électromagnétiques : entre désinformation et danger

[en cette journée de congé, j'ai finalement pris le temps de compléter ce post rédigé il y a plus de 2 mois !]

Nouvellement abonné à Protégez-Vous, j'aimerais réagir suite à ma lecture de l'article de 9 pages sur les dangers potentiels des champs électromagnétiques présents dans notre quotidien. Il ne s'agit pas d'une étude complète et en fait, l'article ne semble malheureusement pas très solide (voir ci-après), mais on y apprend un paquet de choses intéressantes et peut-être même inquiétantes ! Quelle est l'une des plus grandes sources de champ électromagnétique pour notre corps dans notre quotidien ? Selon l'article : les lampes de chevet... même fermées ! Et le téléphone sans-fil de la maison, c'est logique et avantageux de le remplacer par un téléphone avec fil ? En fait, on apprend que c'est pas si simple, eux aussi dépassent les limites ! (la recommandation de l'article est de simplement limiter la longueur des appels téléphoniques) Sans grande surprise, parmi les premiers au banc des accusés se retrouvent les fours à micro-ondes. Au moins partiellement rassurant : leur brève étude n'a trouvé aucun endroit excédant les normes établies, celles-ci peut-être insuffisamment sévères pour préserver la santé publique.

Est-ce que Protégez-Vous serait en train d'être inutilement alarmiste et de participer à de la désinformation ? Peut-être. L'article du Protégez-Vous ne justifie pas bien les seuils qu'il utilise. Le seuil de précaution de l'article est 250 fois moins fort que la force du champ magnétique terrestre naturel ! (d'autres facteurs que la puissance entrent en compte, mais ce n'est pas du tout évoqué dans l'article) Les seuils sont basés sur les seules recommandations du BioInitiative Working Group (et je ne suis certainement pas l'expert qui pourra correctement juger de la validité et justesse de leur rapport de 610 pages), or, en cherchant à m'informer sur la valeur et la fiabilité de ce groupe, je n'ai rien trouvé de convaincant, plutôt le contraire ! Dommage, l'article m'apparaît conséquemment discrédité car s'appuyant sur des bases bien peu solides... Ayant été abonné de nombreuses années au magazine QuébecScience, j'ai été habitué à davantage de détail et de rigueur. À en lire les commentaires en réaction des auditeurs de Radio-Canada au sujet de cet article, je ne suis pas le seul à réagir négativement à cet article du Protégez-Vous.

Jusqu'à temps que l'on me montre des études plus sérieuses que celle-là, je vais donc continuer à mettre le dossier du danger des champs électromagnétiques dans la catégorie "controversé". Cela dit, mieux vaut adopter le principe de précaution et admettre notre ignorance ! Vous avez des informations complémentaires fiables ? Je suis à l'écoute !

Ce que je trouve encore une fois embêtant, c'est la difficulté de faire du sens de toutes les informations contradictoires qui nous sont disponibles. Je suis porté à croire que Protégez-Vous constitue une source fiable, mais clairement mes lectures des dernières heures font en sorte que je serai plus prudent lors de mes prochaines lectures d'articles de leur magazine... Ceci n'empêche pas que plusieurs autres de leurs dossiers demeurent très intéressants et pertinents tout en semblant moins subjectifs ou avoir de partis pris que celui-là.

La principale conséquence d'une désinformation efficace, c'est qu'on ne sait plus qui croire et qui dit vrai. Parmi la grande diversité de chercheurs scientifiques, devons-nous préférer croire les petits groupes de scientifiques marginaux qui ont parfois raison ou les groupes de chercheurs potentiellement mal influencés ? La réalité n'est sans doute pas si noire ou blanche, mais plutôt multicolore !
Post a Comment